Les actions du Bouc


Festival Europavox

Le 28, 29 et 30 juin 2019

Cette année nous avons renouvelé notre collaboration avec l'association Orthophonie Prévention 63 à l'occasion du festival EUROPAVOX ! Des étudiantes se sont porté volontaire pour distribuer des bouchons d'oreilles afin de sensibiliser les festivaliers aux risques auditifs. 

 

Toujours un plaisir de partager ce moment avec des professionnels tout en profitant du festival ;) 


Hôpital des nounours

Le 11, 12 et 13 mars 2019

L’expérience de l’Hôpital des Nounours fut si enrichissante l’an passé que les VP solidarité ont décidé de continuer l’aventure au gymnase de la maison de quartier de Saint-Jacques (Clermont-Ferrand) … ! 

 

Armés de leur doudou malade, les enfants arpentaient les différents stands représentants une profession médicale (chirurgien, dentiste, sage-femme, radiologue ….) pour soigner au mieux leur peluche adoré ! 

 

 

 

  • Première étape, passage au secrétariat pour récupérer le carnet de santé de doudou et y inscrire les premiers symptômes. 
  • Deuxième étape, arrêt au stand prévention: activités autour des règles d’hygiène, de l’alimentation … 
  • Dernière étape, découverte des différentes spécialités médicales pour apaiser doudou ! 

 


Une fois arrivés à notre stand, différentes activités étaient proposées pour aider doudou à retrouver la parole: mémories sur les parties du corps et du visage, un dobble sur les lettres et les chiffres, un tangram, et le fameux souffle ball ! 

 

 

Si les enfants se sont familiarisés avec le monde médical, cette expérience fut également profitable pour les étudiants !! 


Association AVEC

Du 25 au 28 février

Qu'est ce que AVEC ?

Cette année nous avons rencontré les membres de l’association AVEC (Agir pour Vivre Ensemble nos différences). Cette association œuvre pour l’intégration sociale, scolaire et professionnelle des personnes handicapées, notamment des personnes avec autisme. AVEC propose des moments d’échanges entre les personnes et familles porteuses ou non d’un handicap, comme des activités de loisir (éveil musical, gymnastique, escalade, cirque, équitation), des balades et des sorties (cinéma). 

Les membres de l’association militent pour faire connaître le handicap en général (même si l’autisme est prédominant au sein de l’asso), pour informer la société sur l’autisme et pour trouver des solutions aux problèmes d’accessibilité, d’emploi, d’inclusion scoalire. Enfin, AVEC propose aussi un accompagnement et du soutien aux familles confrontées au handicap.

L’idée phare de l’association est d’être le reflet d’une société mixte et de rendre toutes les activités ou rencontres accessibles à chaque famille et à chaque enfant, handicapé ou non afin de « redonner à chacun, quelles que soient ses différences, une place pleine et entière dans la société. ».

L’association permet aux enfants des familles adhérentes de participer à différents stages sportifs, la plupart du temps ces stages ont lieu pendant les vacances scolaires et requièrent des bénévoles. Nous sommes donc 3 étudiantes de l’école à y avoir participer en février. 

On a pu découvrir ce qu’était l’équitation adaptée et ce que cette discipline apportait aux enfants : interactions, confiance en soi, progrès physiques…

Ce stage se réitérera pendant les vacances d’avril, il sera donc possible d’y participer à nouveau. Par ailleurs, la monitrice a besoin de bénévoles certains mercredi et samedi après-midi donc n’hésitez pas à nous contacter si cela vous intéresse.

 

Témoignages

Anne-Sophie (1A): Lors de ce stage j’ai accompagné des enfants (atteints d’autisme ou non), pour faire des activités avec un poney. On leur proposait des activités de motricité, notamment quand ils étaient sur le poney, souvent en équipe, ce qui leur permettait d’interagir, et on finissait par une balade. Il y avait aussi un moment pour la préparation du poney (le brosser, mettre la selle …) où parfois une certaine complicité se mettait en place entre le poney et l’enfant. 

C’était une expérience très enrichissante, autant sur le point de vue orthophonique parce qu’on se rend réellement compte des difficultés qu’ils peuvent avoir à s’exprimer, mais aussi d’un point de vue personnel, ça m’a permis de mieux connaître ce handicap et les comportements qu’il faut avoir.

 

Axelle (1A): Nous avons accompagné deux groupes d’enfants pendant trois après-midi. Dans le premier groupe je m’occupais d’une petite fille qui n’avait pas de trouble. Je l’aidais d’abord à brosser le poney et après à mettre la selle et le filet. Une fois sur le poney, je restais à côté pour le tenir. Les enfants faisaient des petits exercices pour apprendre à diriger le poney, le faire avancer, etc. puis une balade. Dans le second groupe j’étais en binôme avec une stagiaire pour accompagner un adolescent avec trouble autistique. Nous l’encadrions et essayions de le faire participer à la préparation du poney. Les exercices à poney étaient les mêmes, nous nous concentrions davantage sur les interactions avec les autres enfants que sur la gestion du poney. J’ai beaucoup apprécié être bénévole durant ces stages, j’ai bien aimé que les groupes soient homogènes et que tout le monde semble avoir son rôle et sa place.

 

 


BANQUE ALIMENTAIRE


Comme chaque année le BOUC a eu le plaisir de participer à la collecte nationale de la banque alimentaire! Armées de leurs plus beaux sourires, les étudiantes allaient à la rencontre des passants qui venaient faire leurs courses en leur distribuant des flyers et faisant appel à leur générosité. Ce fut une expérience riche en partage auprès des bénévoles.

La collecte se déroulait dans 3 supermarchés à Clermont-Ferrand durant 2 jours 


Un bébé un livre

 2 étudiantes en 1ère année ont eu la chance de participer à l’action un bébé un livre auprès de 3 orthos de l’association OrthoPrevention 63 qui se déroulait à la maternité de la châtaigneraie 🤱🏼👶📘
Voici un aperçu de cette expérience grâce au témoignage d’Alice bonne lecture 😉: Après avoir toqué et demandé si on pouvait rentrer dans chaque chambre, une ortho expliquait qui on était et ce pourquoi on était là. Elle expliquait que c'était une action de prévention, qu'il était important d'entrer dès la naissance en communication avec l'enfant. On donnait un livret explicatif avec des repères pour les parents, puis on faisait choisir un livre (entre un blanc et un noir), c'était des livres simples avec seulement des images et uniquement noir et blanc (parce que les bébés sont plus sensibles aux contrastes). Voilà voilà, On restait peu de temps dans chaque chambre parce que c'était un peu intrusif mais l'essentiel était de faire connaître le métier auprès des jeunes parents et de faire passer ce message de prévention (tout est écrit dans les livrets)


Téléthon 2019


Cette année l’asso le Bouc a participé au telethon avec les ergothérapeutes! Je vous laisse admirer notre joli stand et notre beau sapin de Noël#swipe 🥮🍰🍭🍬🥧🎄